La rue des santons à Naples



Dans le plus vieux quartier de Naples, Via San Gregorio Armeno, une foison d’artisans, tous très talentueux, exposent et vendent leurs Santons Italiens (pastori) et leurs crèches napolitaines. Cette rue est aussi composée de nombreuses boutiques que vous pouvez visiter toute l’année pour y acquérir de vrais chefs-d’œuvre.

Mais à Noël, l’atmosphère devient magique. Toutes les boutiques sont ouvertes. Vous y trouvez toute sorte de décoration pour la réalisation de votre crèche: des maisons en liège et en carton de différentes tailles, certains objets mécaniques qui fonctionnent à l’électricité, un moulin à vent, une fontaine, des cascades et bien sûr l’éclairage même de cette crèche, les santons traditionnels en terre cuite peints entièrement à la main, tel que les bergers et le Pasteur, la lavandière, le poissonnier, le chasseur, etc…

Tout comme les santons de Provence, chacun d’entre eux à une histoire. Et en plus, chaque année, de nouveaux personnages sortent de la fantaisie de ses artistes artisans. Personnages fameux de la politique (Berlusconi !) du cinéma, personnages qui ont fait l’actualité.









Egger Ph.

Les santons napolitains de Naples


Je vous propose de voyager à l'extérieur de nos frontières, en Italie et plus précisément à Naples.

Vous allez apprécier les « presepi » de Naples que nous avons découverts lors d’une croisière.

La baie de Naples avec au loin le Vésuve 


La foule est dense, colorée, bruyante dans les ruelles du quartier de San Gregorio Armeno ou les magasins, échoppes, étalages occupent tout l’espace



Sur la placette du « Divine Amore »  une boutique avec des scènes toutes faites, éclairées, parfois animées...















Le dentiste, la vendeuse de billets de loterie, des scènes souvent non représentées dans nos crèches quelles soient provençales ou non.


   Le barbier, le poissonnier…


   On peut acheter des décors entiers pour sa crèche, ici un simple tout en liège






 Plus complexe avec des petites maisons, toujours en liège et végétaux variés et éclairage

 Malgré l’étroitesse des ruelles on livre le liège aux artisans 


Nous pénétrons dans la boutique d’un maître santonnier


Un artisan prépare un décor napolitain, évocation de ruines romaines




Les décors finis avec leurs « pastori » (santons en Italie)






Et les étalages pour les « presepi », on peut croire à de vrais aliments  

Les petites nativités sous globe de verre de toutes tailles sont nombreuses mais trop fragiles pour voyager










 Nous avons déniché le minuscule atelier de Francesco Sessa qui restaure les « pastori »


 Les corps, les tètes, les mains s’entassent en attendant leur utilisation


Quelques pièces à restaurer sur les étagères 

Naples; une magnifique ville à découvrir

Egger Ph.